Sélectionner une page

CPES " Une nouvelle étape du projet s'amorce : celle de la contractualisation avec les agriculteurs volontaires "

Depuis plusieurs années, l’animatrice BAC du territoire, Marine GRATECAP, travaille en étroite collaboration avec les exploitants. Entre rendez-vous collectifs en plaine et suivi individuel, l’animation prend plusieurs formes tout au long de l’année avec l’objectif d’atteindre un niveau de nitrates au captage à 37,5 mg/L. En effet, les concentrations actuelles mesurées en nitrates frôlent la concentration limite de 50 mg/L. Les élus ont donc visé comme objectif de diminuer les concentrations en nitrates à 37 mg/L qui est le seuil de vigilance fixé par l’agence de l’eau.
Le BAC du Tremblay Omonville poursuit son chemin dans la mise en place des Paiements pour Services Environnementaux. Les élus du bureau du SERPN ont en effet délibéré positivement pour tester le paiement cette année en se basant sur les montants révélés par les ateliers de co-construction, avec le soutien financier de l’Agence de l’Eau Seine Normandie.

Auteur : SERPN, AESN
Type : Article d'information
Lien : https://www.cpes-interreg.eu/fr/news-wall/une-nouvelle-etape-du-projet-s-amorce-celle-de-la-contractualisation-avec-les-agriculteurs-volontaires