Sélectionner une page

De quoi parle-t-on?

Crues / inondations en Bretagne de quoi parle-t-on ?

> lien vers le diaporama et le CR détaillé des échanges

En Bretagne, les crues et inondations sont occasionnées, soit en période humide par saturation du sol en eau lors de précipitations longues, mais pas nécessairement intenses (ce type de phénomène est majeur en Bretagne en période hivernale), soit par de fortes pluies qui se déroulent souvent en l’espace de quelques heures et créent un fort écoulement vers les rivières ou une accumulation des eaux de surface dans les zones de bas relief. Elles peuvent être associées à d’autres événements extrêmes tels que les tempêtes ; en Bretagne, la conjugaison de fortes marées et de fortes précipitations crée un risque supplémentaire en zone littorale (Cseb, 2012).

Les recherches historiques conduites sur les 3 derniers siècles sur le bassin versant de la Vilaine [Dupont N., 2012] (37 événements concernés) mettent en avant que chaque événement est considéré comme hors norme par la population : « on n’avait jamais vu ça ». Les accusations et les questionnements d’aujourd’hui portent sur des points similaires à ceux des 3 derniers siècles : entretien des cours d’eau, urbanisation mal maîtrisée, évolution de l'agriculture et remise en cause de la gestion du risque. Face à un événement qui touche et provoque des dégâts, la population recherche des responsables. Par ailleurs, depuis longtemps la problématique des inondations est intégrée dans un espace plus vaste qui questionne l’amont et l’aval du bassin versant.