Sélectionner une page

Evaluation de la pertinence des métabolites de pesticides dans les eaux destinées à la consommation humaine

L’Anses a été saisie le 9 décembre 2015 par la Direction générale de la santé (DGS) pour la réalisation de l’expertise suivante : évaluation de la pertinence des métabolites de pesticides dans les eaux destinées à la consommation humaine (EDCH). Le terme « pesticides » retenu dans l’expertise se réfère à la définition donnée par la directive 98/83/CE du 3 Novembre 1998 relative à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine : « les insecticides organiques, les herbicides organiques, les fongicides organiques, les nématocides organiques, les acaricides organiques, les algicides organiques, les rodenticides organiques, les produits antimoisissures organiques, les produits apparentés (notamment les régulateurs de croissance) et leurs métabolites, produits de dégradation et de réaction pertinents ». Dans le déroulé de cet avis, le terme « métabolites » recouvrira indifféremment les termes « métabolites stricto sensu », « produits de dégradation », « produits de transformation » et « produits de réaction » formés dans l’environnement ou générés dans les filières de traitement des EDCH, issus de substances actives entrant dans la composition des produits phytopharmaceutiques et des biocides.

Auteur : ANSES
Type : Expertise
Date de parution : janvier 2019
Lien : https://www.anses.fr/fr/system/files/EAUX2015SA0252.pdf