Sélectionner une page

Journée d’échange du 18 juin 2015 – Restauration de la morphologie des cours d’eau

Quelles questions se poser en amont d’un projet de restauration ?

La mise en œuvre d’actions de restauration de la morphologie des cours d’eau peut viser différents enjeux en lien avec la reconquête de la qualité de l’eau, de la gestion quantitative de la ressource (en crue et/ou en étiage) et/ou du fonctionnement de l’écosystème. Sur le plan technique, différentes dimensions sont donc questionnées : hydraulique, physique, biologique, écologique.

Par ailleurs, la restauration sous entend une altération à la morphologie dont il faut pouvoir évaluer le niveau en amont en s’interrogeant également sur la référence : niveau d’altération par rapport à quoi ?

Il s’agit également d’une opération économique, sociale, culturelle et politique qui concerne un territoire souvent plus étendu que l’espace des transformations du cours d’eau.

Ainsi dans le cadre d’une réflexion à l’échelle du bassin versant, l’ensemble de ces dimensions vont intervenir pour prioriser les actions de restauration. Les scientifiques de différentes disciplines abordent certaines de ces dimensions dans le cadre de projets conduits notamment en Bretagne ou dans des territoires aux contextes similaires.

Il s’agit donc lors de cette journée de présenter certaines connaissances scientifiques disponibles et les savoirs opérationnels afin de les mettre en débat en s’appuyant notamment sur des retours d’expérience sur des territoires en Bretagne ou d’ailleurs.

Le jeudi 18 juin 2015 à Rennes

Ordre du jour de la journée et présentations

Présentation du contexte : la restauration morphologique dans le contexte de la DCE, du Sdage, du Programme de Mesures - les outils détat des lieux développés ou en cours [SYRAH (> lien), CARHYCE (> lien), …] et leurs modalités d’utilisation

Intervenant : Jean-Noël GAUTIER - AELB, M Le Bihan, G Melun - Onema

[> Diaporama présentation]

Focus sur les différents critères/dimensions (en lien avec les enjeux) permettant de questionner la priorisation des actions de restauration morphologique des cours d’eau à l’échelle d’un bassin versant :

Animation : N. Dupont – Laboratoire ESO – Université Rennes 2