Centre de Ressources et d’Expertise Scientifique sur l’Eau de Bretagne

CGLE 2015 – Phytoplancton

Proliférations de phytoplancton en eaux douces et côtières

Lors de la 16ème édition du CGLE, un séminaire “Sciences et décision publique”  intitulé  “Proliférations de phytoplancton en eaux douces et côtières : Compréhension des mécanismes de prolifération et impacts environnementaux et sanitaires” a été co-organisé par le Creseb et le CSEB et s’est déroulé les mercredi 28 et jeudi 29 janvier 2015

Les rencontres étaient organisées en 4 temps comprenant chacun 3 exposés scientifiques ou techniques, suivis d’un débat avec la salle.

La première demi-journée, animée par Gilles PINAY (Creseb, Université de Rennes 1 – CNRS – OSUR) s’est tenue le mercredi 28 janvier après-midi. Elle était plus spécifiquement consacrée à “la compréhension des mécanismes d’apparition de blooms de phytoplancton et leurs impacts environnementaux»

Les 3 premiers exposés étaient intitulés :

  • Proliférations, blooms et eaux colorées : quelques rappels et illustrations de l’actualité de ces dernières années (Pierre Aurousseau, CSEB – Agrocampus Ouest);
  • Phenomer, un exemple de sciences participatives (Virginie ANTOINE, Ifremer Brest);
  • Causes des blooms phytoplanctoniques et conséquences sur la vie aquatique en eaux douces et en eaux littorales (Myriam BORMANS, Université de Rennes 1 – Philippe SOUCHU, Ifremer Nantes).

Les 3 exposés de la seconde partie d’après-midi étaient consacrés :

  • au contrôle du développement phytoplanctonique par les nutriments et leurs ratios (azote/phosphore/silice) – Cas du bassin de la Seiche (Josette GARNIER, CNRS – UPMC Paris 6);
  • aux réductions du nitrate et du phosphate des fleuves français de Manche-Atlantique qui permettraient le retour des eaux côtières au bon état écologique (Alain MENESGUEN, Ifremer Brest);
  • à la surveillance et l’évaluation de l’état écologique des plans d’eau : focus sur le phytoplancton dans le cadre de la DCE (Olivier COULON, Agence de l’eau Loire-Bretagne).

La seconde demi-journée, animée par Philippe HESS (Ifremer Nantes) était dédiée au “Phytoplancton toxique phycotoxines et leurs impacts sanitaires”  et a eu lieu le jeudi 29 janvier matin

Les 3 premiers exposés, suivis d’un débat, étaient titrés :

  • Suivi sanitaire des cyanobactéries dans les eaux douces en Bretagne (Un représentant de l’Agence régionale de santé Bretagne);
  • Ecologie, toxicité et contamination du phytoplancton marin toxique : généralités et exemple de la rade de Brest (Annie CHAPELLE, Ifremer Brest);
  • Les contraintes et difficultés pratiques pour l’évaluation du risque sanitaire dû aux cyanobactéries (Luc BRIENT, Université de Rennes 1).

Les 3 exposés et le débat clôturant ce séminaire concernaient :

  • Les impacts et la gestion pour la conchyliculture (nom intervenant);
  • Les impacts sur les activités nautiques de l’Erdre, la sensibilisation et l’adaptation des professionnels et du public (Cédric BARGUIL, Syndicat EDENN Nantes);
  • La prise en compte des intoxications liées aux phycotoxines par le corps médical (Alain BAERT, CHU de Rennes).

Le programme et les résumés des interventions sont téléchargeables sur le site internet du CSEB sur lequel vous pouvez également écouter les conférences.

Pour plus d’informations sur le 16ème CGLE, vous pouvez consulter le site d’Idéal Connaissances.

Publié le 23 décembre 2014

Ceci pourrait vous intéresser