Centre de Ressources et d’Expertise Scientifique sur l’Eau de Bretagne

Etat des lieux des connaissances – Q24

Quelle(s) approche(s) mettre en place pour évaluer a posteriori l’impact des actions mises en œuvre sur les flux sortants ?

> Les questions

> quels indicateurs simples à calculer et à interpréter pour valoriser la dynamique mise en place sur les territoires ? quel domaine de validité des indicateurs proposés ?

> quelle fréquence pertinente pour la mise à jour des indicateurs pour un suivi adapté / représentatif ?

> quels autres indicateurs intermédiaires peuvent être proposés lorsque les résultats ne sont pas visibles dans les cours d’eau (en lien avec le temps de réponse du bassin versant) ?

> Les réponses : « Productions » existantes pour répondre à ces questions – synthèses

> synthèse détaillée

A – Le suivi de la qualité de l’eau – La compréhension des phénomènes

Trois dynamiques interviennent simultanément et rendent complexes l’estimation fine du temps de réponse d’un bassin versant et la compréhension des évolutions observées :

> les entrées d’azote sur le BV,

> la sensibilité du milieu qui va impacter sur la dynamique de l’azote : caractéristiques du sol, conditions météorologiques,…

> les relations entre les eaux souterraines et les eaux superficielles.

Les fiches scientifiques & techniques du CSEB détaillent le protocole de suivi de la qualité de l’eau et éclairent sur la compréhension des phénomènes (variation saisonnière, temps de réponse, cycles hydrologiques inter-annuels).

[lien]

Des travaux récents (Université Rennes 1 – CNRS, INRA, Agrocampus Ouest) offrent une nouvelle analyse des dynamiques du nitrate dans les bassins versants et peuvent venir compléter les documents de synthèse actuellement disponibles. Certaines dynamiques rapides pourraient permettre de corréler l’évolution de la qualité de l’eau avec certaines actions mises en œuvre. (à détailler).

[intervention L. Aquilina le 26 mars 2012]

B – Les indicateurs

Le guide technique « indicateurs d’azote » élaboré par le CORPEN (2006) propose d’une part, des tableaux récapitulatifs des indicateurs de pression, de leur pertinence et de leur faisabilité aux différentes échelles accompagnés de fiches détaillées pour les différents indicateurs Azote.

[lien]

C – Impact de l’évolution des pratiques sur la qualité de l’eau

Différentes études conduites par l’Institut de l’élevage (Impact du PMPOA2 sur la qualité de l’eau), par l’INRA (hiérarchisation des actions en fonction de leur impact sur les fuites d’azote) ou l’EHESP se sont intéressé à l’impact de l’évolution des pratiques sur la qualité de l’eau.

Un travail s’inscrivant dans le cadre du groupe technique national « protection des captages vis-à-vis des pollutions diffuses» piloté par l’ONEMA, vise à recenser et analyser des opérations in situ couplant actions et mesures de l’efficacité quant à la qualité de l’eau sur des AAC.

D – Modélisations agro-hydrologiques réalisées sur des BV bretons

Les modélisations mises en œuvre ou en cours sur certains bassins versants bretons permettent d’évaluer l’impact de scénarios d’amélioration des pratiques agricoles sur les flux et concentrations en nitrates à l’exutoire.

[+ d’infos]

< retour

Publié le 10 janvier 2013

Ceci pourrait vous intéresser