Centre de Ressources et d’Expertise Scientifique sur l’Eau de Bretagne

Freins et leviers à la diversification des cultures

Freins et leviers à la diversification des cultures

Etude au niveau des exploitations et des filières

Partant du constat que la diversité des cultures avance peu malgré son intérêt en terme de durabilité écologique et économique, l’Inra a conduit ce travail à la demande des ministères en charge de l’agriculture et de l’environnement.

L’objectif de cette étude est d’identifier :

> les principaux freins à la diversification des espèces cultivées, au niveau des acteurs des filières agro-industrielles et des exploitants agricoles;

> les leviers d’action mobilisables, par les pouvoirs publics notamment, pour inciter ces acteurs à insérer, dans leur système productif, une plus grande diversité d’espèces cultivées.

L’hypothèse retenue au début de l’étude est que la diversification des cultures suppose un déverrouillage du régime sociotechnique qui domine l’agriculture actuelle. Or, les réseaux d’acteurs, les innovations et les acquisitions de références et compétences clés qui ont accompagné la structuration des filières des cultures majeures leur confèrent autant d’atouts pour renforcer leur position concurrentielle sur les marchés. Si l’on souhaite favoriser le développement des cultures de diversification, il est essentiel, qu’elles puissent présenter des avantages concurrentiels suffisamment incitatifs. Pour cela, il apparaît indispensable d’agir simultanément et de manière coordonnée sur trois leviers : les débouchés, la coordination des acteurs, et l’amélioration des techniques de production et des variétés.

Auteur : Inra

Type : Rapport d’étude

Date de parution : janvier 2013

Collection : Délégation à l’expertise scientifique, à la prospective et aux études

Nombre de pages : 52 (synthèse)

Accès : http://institut.inra.fr/Missions/Eclairer-decisions/Etudes/Toutes-les-actualites/Diversification-des-cultures

Publié le 10 avril 2013

Ceci pourrait vous intéresser