Centre de Ressources et d’Expertise Scientifique sur l’Eau de Bretagne

Ingénierie écologique : la mise en œuvre des zones tampons humides artificielles

<div style=”clear:both !important;height:15px;”></div>

Ingénierie écologique : la mise en œuvre des zones tampons humides artificielles

Il existe déjà, en France, des guides pour la mise en œuvre de zones tampons sèches, mais aucun pour les zones tampons humides. L’idée de ce guide est donc de partager nos connaissances et retours d’expériences sur 5 zones humides, dont le site pilote à Rampillon : 1,4 hectares instrumentés depuis 2012. L’Irstea a travaillé sur la question des pesticides des eaux en sortie de drainage agricole, depuis le projet européen Artwet en 2006. Si les recherches menées en Nouvelle-Zélande et dans les pays d’Europe du Nord, tels que la Suède ou encore le Danemark, ont précédées sur les Zone Tampon Humide Artificielle (ZTHA) , elles se sont davantage centrées autour des nitrates.

Placé à l’exutoire d’un réseau de fossés collecteurs, l’aménagement d’une ZTHA peut constituer l’une des solutions les plus appropriées pour atténuer les transferts de contaminants par voie concentrée (qu’il s’agisse de ruissellement ou de drainage agricole). Sur la base de l’expérience acquise sur plusieurs sites expérimentaux, un guide publié par Irstea en 2014 fournit les éléments nécessaires pour aider les porteurs de projet à mettre en place ce type de dispositif.

Auteur : Irstea

Type : Guide technique

Date de partution : 2014

Lien : http://www.irstea.fr/toutes-les-actualites/departement-eaux/ingenierie-ecologique-zones-tampons-humides-guide

http://zonestampons.onema.fr/mettre-en-place-une-zt/implantation-et-conception/amenager-et-dimensionner-une-zone-tampon-humide

 

Publié le 5 août 2015

Ceci pourrait vous intéresser