Centre de Ressources et d’Expertise Scientifique sur l’Eau de Bretagne

La haie coupe, l’eau relie. Les continuités écologiques requalifiées par les agriculteurs

<div style=”clear:both !important;height:15px;”></div>

La haie coupe, l’eau relie. Les continuités écologiques requalifiées par les agriculteurs

Issu de l’écologie du paysage, le concept de réseau écologique reliant des réservoirs de biodiversité par des corridors s’est traduit par la politique publique de trame verte et bleue. La notion de continuité écologique se heurte aux pratiques et représentations des agriculteurs. Ainsi, les haies ne sont-elles pas des corridors, mais des barrières au vent, à la circulation des bêtes ou des machines, avec des arbres qu’il faut tailler et entretenir. Les ressources naturelles cristallisent aussi un rapport à l’intime, aux générations passées et aux autres acteurs du territoire. Bien qu’agriculteurs, citadins et gestionnaires de la nature se rejoignent dans une approche gestionnaire qui cartographie et catégorise les ressources naturelles, nous suggérons de les inscrire dans une approche relationnelle permettant de reconnaître la diversité des formes de qualification et de gestion de celles-ci.

Auteurs : Sandrine Petit et Perrine Vandenbroucke, Développement durable et territoires

Type : Publication

Date de parution : avril 2017

Lien : http://developpementdurable.revues.org/11575

Publié le 6 juin 2017

Ceci pourrait vous intéresser