Centre de Ressources et d’Expertise Scientifique sur l’Eau de Bretagne

L’agriculture en commun : gagner en autonomie grâce à la coopération de proximité – expériences d’agriculteurs français en cuma à l’ère de l’agro-écologie

En se référant aux travaux du sociologue néerlandais, Jan Douwe van der Ploeg, professeur à l’université de Wageningen, visant à identifier les mécanismes qui permettent aux agriculteurs de gagner en autonomie aussi bien par rapport aux marchés d’amont et d’aval que par rapport aux logiques prescriptives privées ou publiques, Véronique Lucas cherche à savoir si les coopérations de proximité portées par les CUMA (Coopérative d’Utilisation de Matériel Agricole) accélèrent cette conquête d’autonomie tout en contribuant à l’adaptation des systèmes productifs à l’agro-écologie. Ploeg distingue six mécanismes d’autonomisation : 1/ la diversification des productions, la transformation et les circuits courts ; 2/ l’auto-approvisionnement en intrants ; 3/ La recherche d’une meilleure efficience de la conversion des intrants en produits ; 4/ L’activation des processus écologiques et biologiques ; 5/ la pluri-activité ; 6/ la coopération locale entre agriculteurs.
Pour cet auteur, ces mécanismes de recherche d’autonomie rejoignent l’approche agro-écologique, notamment en concrétisant un plus grand appui sur les ressources écologiques de l’agrosystème pour réduire le recours aux intrants.

Auteur : Véronique LUCAS
Type : Rapport de thèse
Date : Juin 2018
Lien : https://www.academie-agriculture.fr/system/files_force/academiciens_ecrivent/2019/20191204theseveroniquelucas.pdf?download=1

Publié le 22 mars 2021

Ceci pourrait vous intéresser