Centre de Ressources et d’Expertise Scientifique sur l’Eau de Bretagne

Les parcelles vues du ciel

<div style=”clear:both !important;height:15px;”></div>

Les parcelles vues du ciel

En exploitant des photos ou des images satellite et radar, les géographes retracent l’évolution des cultures.

Chacun, à côté de chez lui peut constater des changements. Les citadins voient de nouveaux lotissements se créer, les ruraux le champ d’en face changer de culture, ou parfois l’inverse ! Mais ces observations simples ne donnent que peu d’indications sur l’évolution générale de nos paysages. Pour cela, il faut prendre de la hauteur, comme l’explique Samuel Corgne, géographe au LETG. « Sur le bassin versant du Yar, près de Lannion, dans les Côtes-d’Armor, sur lequel nous avons mené un travail terminé en 2014, nous avons pu remonter jusqu’aux années 50, avec les premières photos aériennes. » Sur ces photos, les géographes redessinent patiemment les contours des villes, des parcelles agricoles, des forêts, des cours d’eau. « Dès les années 70, les premières images satellite prennent le relais. En les analysant, on peut attribuer à chaque pixel une valeur : culture, prairie, eau, route. Puis on transpose le cadastre, pour retrouver le contour exact des parcelles. » Résultat, entre 1950 et 2011 les chercheurs voient nettement les effets de l’intensification de l’agriculture et du remembrement.

Auteurs : Espaces des sciences, UHB

Type : article

Date : mars 2015

Lien : http://www.espace-sciences.org/sciences-ouest/329/dossier/les-parcelles-vues-du-ciel

 

Publié le 7 mai 2015

Ceci pourrait vous intéresser