Centre de Ressources et d’Expertise Scientifique sur l’Eau de Bretagne

Les rivières de l’Ouest de la France sont-elles seulement des infrastructures naturelles ? Les modèles de gestion à l’épreuve de la DCE

Les rivières de l’Ouest de la France sont-elles seulement des infrastructures naturelles ? Les modèles de gestion à l’épreuve de la DCE

Les nouvelles lois sur l’eau entraînent une multiplication des opérations de restauration écologique des cours d’eau. Qu’ils se traduisent par le désaménagement d’ouvrages ou par la volonté de maintenir des paysages « sauvages » dans les fonds de vallées, ces projets suscitent localement des oppositions et conflits qui témoignent de la diversité des usages et représentations de ces espaces. L’analyse des alternatives proposées au modèle de la rivière aménagée conduit à s’interroger sur les décalages entre les préconisations des services de l’État et les attentes exprimées par les populations locales. À partir de l’étude d’opérations achevées ou en cours dans les petites vallées de l’Ouest de la France, des pistes de réflexion pour une meilleure prise en compte des enjeux sociaux et économiques sont proposées pour la mise en œuvre de projets de « rivières vivantes ».

Auteurs : Marie-Anne Germaine et Régis Barraud – REPPAVAL
Type : article
Lien : http://reppaval.hypotheses.org/1210?utm_source=alert

Publié le 17 novembre 2014

Ceci pourrait vous intéresser