Centre de Ressources et d’Expertise Scientifique sur l’Eau de Bretagne

Localisation et dynamiques de concentration des productions animales en Europe : état des lieux et facteurs explicatifs

<div style=”clear:both !important;height:15px;”></div>

Localisation et dynamiques de concentration des productions animales en Europe : état des lieux et facteurs explicatifs

Cet article porte sur l’évolution récente (depuis 2000) de la localisation des productions animales (lait, viande bovine, porcs et volailles) au sein de l’Union Européenne. En utilisant les dernières données statistiques disponibles à un niveau géographique fin (NUTS3), une analyse est conduite sur les processus de concentration géographique et de spécialisation productive des territoires. Les forces qui influent sur ces processus ne sont pas nouvelles et ont déjà fait l’objet de nombreux travaux d’économistes. Elles concernent principalement les avantages comparatifs, les économies d’échelle et d’agglomération, la qualité de la structuration industrielle et commerciale. Si les normes environnementales et les mesures du développement rural de la Politique Agricole Commune constituent un levier pour contrecarrer le renforcement de la densité animale, leur influence est souvent moins grande que les forces évoquées ci-dessus. Une analyse de la co-localisation des productions animales montre que les zones les plus denses en cheptel associent fréquemment vaches laitières, porcs et volailles à forte densité pour chaque activité. Les associations binaires les plus courantes sont le lait et le porc ou le porc et la volaille. Les vaches allaitantes ont tendance à être repoussées dans les zones défavorisées où les autres productions animales peinent à s’implanter ou à se maintenir.

Auteur : INRA UMR Smart-Lereco

Type : article

Date : 9 juin 2015

Lien : http://www6.rennes.inra.fr/smart/Actualites/2014-Publication-Working-Paper-SMART-LERECO-n-15-05

Publié le 5 août 2015

Ceci pourrait vous intéresser