Centre de Ressources et d’Expertise Scientifique sur l’Eau de Bretagne

Occurrence des résidus médicamenteux, notamment d’origine vétérinaire, dans les eaux destinées à la consommation humaine en Bretagne

<div style=”clear:both !important;height:15px;”></div>

Occurrence des résidus médicamenteux, notamment d’origine vétérinaire, dans les eaux destinées à la consommation humaine en Bretagne

 

Les consommations élevées de substances médicamenteuses observées dans les pays développés ont amené ces dernières années la société civile à se préoccuper de l’impact environnemental et sanitaire de la présence de tels résidus dans les eaux. Les autorités ont quant à elles engagé de nombreuses actions visant à mieux cerner ce sujet complexe. Un plan national sur les résidus médicamenteux (PNRM) a ainsi été lancé en mai 2011 par les ministres en charge de l’écologie et de la santé.

Dans le cadre du second plan régional santé – environnement (PRSE) breton (2011-2015), les participants aux ateliers ont souhaité le lancement de l’étude «Occurrence des résidus médicamenteux, notamment d’origine vétérinaire dans les eaux destinées à la consommation humaine en Bretagne» en raison de spécificités régionales fortes notamment liées à une grande vulnérabilité de la ressource en eau et à une agriculture marquée par une concentration d’élevages intensifs.

Afin d’atteindre le but final de l’étude, à savoir disposer d’un bilan global de la contamination des eaux continentales bretonnes, notamment celles destinées à la consommation humaine, un comité de pilotage a été formé, regroupant les acteurs essentiels de ce thème et co-animé par la DREAL et l’ARS de Bretagne.

 

Auteurs : ARS, DREAL Bretagne

Type : Publication

Date de parution : juillet 2015

Lien : http://www.prse-bretagne.fr/page_attachments/0000/0675/150922_rapport_final_r_sidus_m_dicaments_V7_finale.pdf

Publié le 3 novembre 2016

Ceci pourrait vous intéresser