Centre de Ressources et d’Expertise Scientifique sur l’Eau de Bretagne

Programme d’activités 2011

Les questions du programme d’activités 2011


Sur la base du panorama des questions recensées auprès des territoires de SAGE et de BV, un programme d’activités 2011 a été construit autour de 8 questions prioritaires.


Question 1 :


Quelle fiabilité et quelle compréhension de l’évolution des concentrations en nitrates ?


Quelle est la fiabilité, la crédibilité (probabilité associée) des méthodes d’analyse, de l’origine des données, des états de référence des concentrations en nitrates ?

En fonction de cela, comment comprendre et analyser l’évolution des concentrations en nitrates ? Comment faire le lien avec les temps de réponse des milieux ? Comment découpler les évolutions de la variabilité de l’hydrologie pour observer des tendances de fond ?


> Pour quelle aide à la décision : quelle tendance pour les années à venir ? Comment envisager des scénarios ?


Question 2 :


En fonction de l’identification des sources, de la compréhension des transfert et transformation de l’azote et de la connaissance des flux d’azote sur le territoire hydrographique…


… Comment estimer la part relative de chaque action à l’échelle d’un bassin versant pour l’atteinte des objectifs de qualité de l’eau (sur le paramètre nitrate) ?


> Pour quelle aide à la décision : quel objectif de réduction de la « pression azotée » se fixer pour l’atteinte des objectifs de flux en sortie de bassin versant ? Comment identifier les zones d’actions prioritaires ? Comment définir des actions à décliner ou à cibler par ordre de priorité ?


Question 3 :


Quelle approche socio-économique d’un changement de pratiques ou de système agricoles ?


Comment chiffrer les conséquences économiques d’un changement de pratiques agricoles / de système (filières) ?

Quelle est l’analyse sociologique de l’évolution des comportements (agricoles notamment) ? Quels sont les freins sociologiques à l’action ? Comment lever ses freins ?


> Pour quelle aide à la décision : comment accompagner les acteurs du territoire dans le changement ?

Ces trois premières questions sont rattachées à la problématique 1 relative aux systèmes agricoles, aménagement du territoire et impacts sur les milieux aquatiques d’eau douce et en zone côtière.


Question 4 :


Dans différents contextes bretons, quelle utilisation et quelle compréhension des outils existants qui permettent d’évaluer les conditions nécessaires au développement de l’écosystème aquatique (Débit Minimum Biologique) ?


> Pour quelle aide à la décision : comment définir une stratégie de prélèvement de la ressource ?


Cette question est rattachée à la fois à la problématique 2 et à la problématique 3.


Question 5


5.1 Comment identifier et différencier les sources de contaminations bactériologiques et virales ?


5.2 Comment évaluer la contribution de chaque source ?


> Pour quelle aide à la décision : Où agir ? Quelles actions ciblées ?


Cette question est rattachée à la problématique 4 relative à la gestion quantitative de la ressource en eau.


Question 6 :


Comment déterminer et évaluer les fonctions et les services rendus par les zones humides ?


– rôle épuratoire

– contribution à la biodiversité

– régulation de la ressource


> Pour quelle aide à la décision : quelles règles de protection et de gestion mettre en place (en tenant également compte des usages économiques du territoire) ?


Question 7 :


Comment comprendre les blooms de phytoplancton ?


Quels territoires apportent quels nutriments et en quelles proportions ?

Par rapport aux seuils d’un milieu eutrophe, comment et où les apports de nutriments favorisent-ils le développement de blooms phytoplanctoniques ? [quels sont les facteurs limitants des blooms]


> Pour quelle aide à la décision : Où agir ? Sur quels facteurs ?


Les questions 6 et 7 font partie de la problématique 1.


Questions 8


Comment connaître les eaux souterraines et l’ensemble de leurs interactions avec les eaux superficielles, d’un point de vue qualitatif ?


Comment ont lieu les transferts de pesticides et de nitrates et en quelles proportions ?


> Pour quelle aide à la décision : comment appréhender l’impact sur les eaux souterraines des actions menées pour la qualité des eaux superficielles et évaluer la nécessité de mettre en œuvre des actions complémentaires pour les eaux souterraines ?


Cette question est rattachée à la problématique 1.

Publié le 30 décembre 2011

Ceci pourrait vous intéresser