Centre de Ressources et d’Expertise Scientifique sur l’Eau de Bretagne

Rencontres techniques départementales en Seine et Marne : la morphologie des cours d’eau – Retour

<div style=”clear:both !important;height:15px;”></div>

Rencontres techniques départementales en Seine et Marne : la morphologie des cours d’eau – Retour

En Seine-et-Marne, comme partout en France, des centaines de kilomètres de cours d’eau ont vu, depuis plusieurs décennies (plusieurs siècles parfois) leurs caractéristiques morphologiques et dynamiques fortement détériorées par des interventions humaines les plus diverses de type busage, déplacement du lit, rescindement de méandres, recalibrage, suppression de ripisylve, protection de berge, endiguement, merlons de curage, seuils et autres ouvrages transversaux. Or, les caractéristiques hydromorphologiques des cours d’eau (qualité des berges et du radier de la rivière) conditionnent l’état et le fonctionnement écologiques des milieux aquatiques. C’est pourquoi, la restauration physique des cours d’eau est l’une des priorités de la DCE (Directive Cadre sur l’Eau).

Dans le bilan rédigé par l’Équipe Départementale d’Assistance Technique à l’Entretien des Rivières (EDATER), il apparaît que la situation est préoccupante puisque seulement 14% des masses d’eau étudiées sont en bon ou très bon état hydromorphologique, les autres étant pénalisées soit par l’absence de végétation rivulaire (ripisylve) pour 15% d’entre elles, soit par l’artificialisation du lit et des berges (morphologie) pour 32% d’entre elles, soit enfin par la présence de barrages et autres obstacles à la libre circulation des poissons et des sédiments (65%).

Comme indiqué précédemment, l’obtention du bon état écologique passe principalement par la restauration de la libre circulation des poissons et des sédiments et par l’amélioration de la qualité des habitats (berges et lit).

Pour ce faire, les gestionnaires disposent de leviers, plus ou moins complémentaires selon chaque cours d’eau, que sont :

– la préservation de l’existant ce qui est bien le moindre pour des cours d’eau ou des tronçons de cours d’eau dont l’état est considéré comme satisfaisant,

– la restauration qui, sur la base d’une étude globale, vise soit à aménager les barrages présents soit à les effacer selon qu’ils aient ou non un intérêt et, au besoin, à intervenir sur le linéaire (travaux de débusage, de reméandrage, etc.) en vue de lui redonner un aspect plus naturel,

-l’amélioration qui, au travers d’actions ciblées (réalisées notamment dans le cadre de l’entretien régulier), permet de « gommer » rapidement et à peu de frais tel ou tel dysfonctionnement dû à l’intervention humaine.

C’est pour communiquer autour de ces multiples solutions que le Conseil départemental – via l’EDATER – a souhaité inviter tous les élus seine-et-marnais concernés à deux rencontres départementales.

Auteur : Conseil départemental de Seine et Marne

Type : Rencontres techniques

Date : novembre 2015

Lien : http://eau.seine-et-marne.fr/actualites2/retour-sur-les-rencontres-techniques-departementales-consacrees-a-la-morphologie-des-cours-d-eau

 

Publié le 21 janvier 2016

Ceci pourrait vous intéresser