Centre de Ressources et d’Expertise Scientifique sur l’Eau de Bretagne

Retour sur l’étude prospective Garonne 2050

<div style=”clear:both !important;height:15px;”></div>

Retour sur l’étude prospective Garonne 2050

 

« Garonne 2050 » est une démarche prospective centrée sur l’eau : elle intègre le changement du climat et les évolutions possibles de la démographie, de l’énergie et de l’agriculture, ainsi que leurs impacts sur les ressources en eau. Elle répond à une demande du Comité de bassin Adour-Garonne dans le cadre de la mise en œuvre du SDAGE 2010-2015.

L’étude associe des scénarios littéraires, élaborés sur la base des conclusions d’ateliers participatifs, à une phase de quantification, notamment à travers l’utilisation d’un modèle de gestion « besoins-ressources ». Les conclusions doivent pouvoir aider à la décision pour anticiper les enjeux et les impacts des changements globaux sur l’hydrologie de nos rivières et les besoins en eau.

A l’horizon 2050, même si les incertitudes demeurent importantes pour les précipitations, l’élévation de la température entraînera une augmentation forte de l’évapotranspiration. Les débits naturels d’étiage seront en moyenne réduits de moitié pour le bassin de la Garonne, territoire par ailleurs à la fois très agricole et très attractif d’un point de vue démographique.

Le facteur qui a le plus d’impact dépend principalement d’un choix sociétal résumé à travers une double question : quel débit souhaitons-nous dans nos rivières l’été et que somme-nous en capacité de faire ? Ces choix sont à réaliser dès aujourd’hui, afin de mettre en œuvre des réponses adaptées.

Dans les scénarios étudiés, le levier « sobriété de la demande » est systématiquement actionné mais ne suffit pas à résoudre le déséquilibre entre besoins et ressources.

 

Auteur : CACG, FUTURIBLES, IRSTEA, ACTEON, Agence de l’eau Adour Garonne, ACTEON

Type : Article d’information

Date de parution : décembre 2016

Lien : http://www.shf-lhb.org/articles/lhb/abs/2016/06/lhb2016057/lhb2016057.html?utm_source=email_alert_lhb&utm_medium=email&utm_campaign=2017-01-04

Publié le 9 janvier 2017

Ceci pourrait vous intéresser