Centre de Ressources et d’Expertise Scientifique sur l’Eau de Bretagne

Synergies entre acteurs opérationnels et scientifiques au service de l’amélioration de la prévision des crues

<div style=”clear:both !important;height:15px;”></div>

Synergies entre acteurs opérationnels et scientifiques au service de l’amélioration de la prévision des crues

 

À partir de 2003, sous l’impulsion du Ministère de l’écologie, le système national d’annonce des crues a progressivement évolué vers un système de prévision de crues. Le Service Central d’Hydrométéorologie et d’Appui à la Prévision des Inondations (SCHAPI) a été créé pour coordonner cette évolution et la modernisation des dispositifs d’anticipation et d’alerte aux crues, en collaboration avec les Services de Prévision des Crues (SPC) à l’échelle des entités hydrographiques régionales. Ce réseau étatique en charge de la prévision des crues s’est tourné vers divers acteurs de la recherche et de l’ingénierie, dont Irstea. La collaboration pluriannuelle avec Irstea a donné naissance au modèle de prévision des crues GRP, aujourd’hui largement utilisé par les SPC. Cette collaboration pérenne revêt plusieurs aspects : l’appui à la mise en œuvre de l’outil sur les bassins suivis par le réseau, l’évaluation des performances comparativement à d’autres outils, l’analyse des retours d’expérience au travers d’un groupe d’utilisateurs ou encore la formation des utilisateurs. Elle conduit en particulier à traduire en questions de recherche les problèmes soulevés, et à proposer des solutions concrètes et efficaces pour faire de GRP un outil plus performant. L’article décrit la démarche globale de développement partenarial et en illustre les avantages au travers d’exemples concrets.

 

Auteur : La Houille blanche

Type : Article d’information

Date de parution : 4 août 2016

Lien : http://www.shf-lhb.org/articles/lhb/abs/2016/04/lhb2016033/lhb2016033.html?utm_source=email_alert_lhb&utm_medium=email&utm_campaign=2016-09-30

Publié le 3 novembre 2016

Ceci pourrait vous intéresser