Projet FERMADAPT

Adaptation des systèmes agricoles de l’ouest face au changement climatique

Ressource | Projet de recherche, étude | Publié le 10 nov. 2021
Image -
Type : Projet de recherche précompétitive
Début de projet : 2021
Durée : 6 ans
Porteurs : Valorial, CRAB
Partenaires bretons : Idele, IFIP, INRAe, LETG Univ R2, FR CIVAM
Partenaires ligériens : Idele, IFIP, ITAVI, ITAB, CRA PL, SAS Trinottières, Station expérimentale de Thorigné d’Anjou, Station expérimentale des Etablières, GAB 72, CIVAM 85, Seenovia, ELINNOVE, ONIRIS
Financeurs : Régions Bretagne et Pays de la Loire, ADEME

FERMADAPT, Adaptation des systèmes agricoles de l’ouest face au changement climatique, est un projet partenarial de recherche précompétitive multi filières, multi disciplinaires et multi acteurs.

Objectif général

Explorer des leviers d’adaptation au changement climatique, produire les connaissances nouvelles et les outils nécessaires pour sécuriser les trajectoires d’adaptation que les exploitations bretonnes et ligériennes vont devoir opérer pour s’adapter au changement climatique.

  • Affiner les modèles, créer des méthodes et des outils de diagnostic, produire des références techniques nouvelles pour que les trajectoires d’adaptation reposent que des éléments factuels, rationnels et partagés;
  • Explorer des leviers et des stratégies d’adaptation en conditions contrôlées, mesurables, reproductibles (essais en station expérimentales);
  • Tester certains de ces leviers sur le terrain, en fermes pilote (suivis d’exploitations).

Organisation 

Le projet FERMADAPT se compose de deux volets.

Un volet Bretagne articulé autour de 2 actions :

  • Accompagner les mutations agricoles en Bretagne face au changement climatique – principe de boite à outils (Pilote : Chambre d’agriculture de Bretagne).
    L’objectif est de développer des modèles prévisionnels de l’impact du changement climatique sur les systèmes agricoles de l’Ouest, modéliser des trajectoires d’adaptation des différentes typologies d’exploitations et produire des indicateurs agroclimatiques. Une sous action est dédiée à la gestion territoriale de la ressource en eau pour l’agriculture.
  • Accompagner l’adaptation des exploitations face au changement climatique – Mise en place des outils à l’échelle de l’exploitation (Pilote Valorial).
    L’objectif est de mettre au point une méthodologie commune et partagée de réalisation des diagnostics de vulnérabilité et de déployer ces outils auprès d’un réseau de 100 fermes pilotes représentatives (typologies d’exploitation, zones agroclimatiques) sur l’ensemble du territoire breton. Identifier et tester les différents leviers d’adaptation identifiés.

Un volet Pays de la Loire (actions orientés vers des systèmes d’élevages) articulé autour de 4 actions :

  • Trois actions ayant pour objectifs de mesurer de l’impact du changement climatique sur les 3 filières volaille, porcs et bovins et de proposer des leviers d’adaptation.
  • Une action transversale ‘Arbre et effet albédo’ ayant pour objectif d’évaluer le rôle de l’extérieur des bâtiments d’élevage dans leur adaptation au changement climatique.

Un réseau d’éleveur sera également constitué en Pays de la Loire (environ 80 fermes pilotes) pour identifier les solutions déjà opérationnelles sur le terrain, challenger les leviers proposés par les chercheurs et partager les résultats. Ce réseau d’éleveurs s’appuie sur des groupes opérationnels, parfois communs avec CLIMAVEG, et sera déployé selon les mêmes modalités que le réseaux breton (même méthodologie et même animation).