Projet POPEST

Marqueurs de vulnérabilité de populations de flet identifiés par la protéo-génomique : de nouveaux outils pour estimer l’état écologique des systèmes estuariens

Ressource | Synthèse, rapport | Publié le 22 nov. 2021

La qualification de l’état écologique des estuaires, en réponse aux préconisations de la DCE, demeure un exercice très difficile en Europe, de par la complexité de ces écosystèmes qui présentent notamment une variabilité temporelle naturelle forte des paramètres hydromorphologiques, physico-chimiques et biologiques. Par ailleurs ces hydrosystèmes présentent une anthropisation massive se traduisant par des modifications profondes de l’habitat tant physique que chimique, depuis plus d’un siècle.
Constatant les limites des approches d’évaluation de la qualité écologique des estuaires basées sur la comparaison à des systèmes estuariens “témoins” considérés comme références du “bon état écologique”, le projet POPEST visait à explorer de nouvelles méthodes. Porté par le laboratoire LEMAR, qui développe des approches de biologie des populations portant sur une espèce estuarienne modèle, le flet, ce projet identifie des pistes innovantes ouvrant des perspectives en matière suivi de la qualité écologie des grands comme des petits estuaires.

POPEST_Cycle_de_vie_du_flet
POPEST_Cycle_de_vie_du_flet
Rapport final – Téléchargement (1,84 Mo)
Résumé – Téléchargement (859,67 Ko)

Notice détaillée

Titre long : Projet POPEST – Marqueurs de vulnérabilité de populations de flet identifiés par la protéo-génomique : de nouveaux outils pour estimer l’état écologique des systèmes estuariens
Auteur(s) : V. Pichereau, J. Laurent, E. Borcier, J. Laroche – LEMAR UMR 6539, UBO, IUEM
Date de publication : 2021-07
Type de publication : Rapport final