Sélectionner une page

Journée scientifique et technique

 

"Le phosphore dans les bassins versants bretons"

Mercredi 22 mars 2017 à Loudéac (22)

1 - OBJECTIF et DEROULE DE LA JOURNEE

La motivation de la journée était de procéder à un échange croisé des savoirs acquis et les questions soulevées par les territoires et les équipes de recherche du projet Trans-P, sur la problématique de la pollution des eaux de surface par le phosphore. Elle visait ensuite à définir les modalités de construction de projets collaboratifs « pour aller plus loin dans la compréhension des variables de contrôle et la gestion opérationnelle des émissions de phosphore » associant territoires et équipes de recherche.

Pour atteindre cet objectif, le déroulé suivant a été proposé :

> rappel des attentes des acteurs opérationnels et des besoins exprimés lors des journées Creseb du 23 juin 2014 sur le phosphore et du 18 novembre 2015 sur la métrologie et le suivi de la qualité de l’eau ;

> retour d’expériences d’études en cours ou réalisées récemment sur des territoires bretons, illustrant les savoirs acquis par les territoires et les besoins en connaissance ;

> synthèse des objectifs et des principaux résultats acquis dans le cadre de l’étude Trans-P et des questions/verrous identifiés ;

> analyse du champ des possibles en matière de co-construction de projets collaboratifs : échanges croisés entre besoin des territoires et capacité d’investissement de la recherche pour y répondre.

 

Première journée Phosphore (23 juin 2014)

Elle visait notamment à présenter les résultats intermédiaires du projet Trans-P et des études en cours sur les bassins versants de la Vilaine amont :

- Compte-rendu de la journée du 23 juin 2014 : > Article de synthèse (PDF) 

Diagnostic des fuites de phosphore sur les bassins versants de la Haute-Vilaine et de la Valière – Démarche et premiers résultats : > Résumé de la présentation (PDF) de A. Langevin et V. Tondeur (SIBV Vilaine amont)

II - RETOUR D'EXPERIENCES sur des études conduites dans les territoires en Bretagne

(format d’exposés courts balayant succinctement les objectifs des études/travaux menés, et mettant surtout en avant les acquis, les difficultés rencontrées et les questions/besoins en suspens)

Diagnostic / Problème P à l’étiage (rejets domestiques et industriels)

Intervenante : Laëtitia Citeau (BV Flume et Meu -35)   [> Diaporama de l'exposé]

 

Diagnostic BV (flux, sources) – Sous-bv contributeurs (P agricole) – Exploitation agricole (source et transfert)

Intervenants : Laurent Greneux et Sophie Moisan (GBO -56)   [> Diaporama de l'exposé]

 

Territ’eau et Diagnostic parcelles à risques Phosphore (DPR)

Intervenantes : Sylvie Guiet (CRAB) et Bérangère Hennache (BV Fremur 35)   [> Diaporama de l'exposé]

III - LE PROJET TRANS-P :  Transfert du phosphore des terres agricoles au cours d’eau : stocks et flux. De l’observation à la modélisation

1) Le pourquoi du financement par l’AELB

Intervenante : Anne Colmar (AELB Orléans)   [> Diaporama de l'exposé]

2) Objectifs scientifiques du programme

Intervenante : Chantal Gascuel (INRA Rennes)   [> Diaporama de l'exposé]

3) Synthèse des principaux résultats

 

Le transfert sol-eau du phosphore particulaire et du phosphore dissous

Intervenants : Rémi Dupas, Chantal Gascuel (INRA Rennes), Gérard Gruau (CNRS-Univ. Rennes1)   [> Diaporama de l'exposé]

Les teneurs en phosphore dans les sols et leurs déterminants

Intervenantes : Blandine Lemercier, Mariana Moreira (Agrocampus Ouest)   [> Diaporama de l'exposé]

L’évolution des flux en Bretagne depuis 25 ans

Intervenants : Pierre-Louis Legeay, Gérard Gruau (CNRS-Univ.Rennes1), Florentina Moatar (Univ.Tours)     [> Diaporama de l'exposé]

Le suivi du P : fréquence, incertitudes, piste d’amélioration

Intervenants : Camille Minaudo, Florentina Moatar (Univ.Tours), Gérard Gruau (CNRS-Univ.Rennes1)    [> Diaporama de l'exposé]

4) Documents disponibles

> Le rapport du projet Trans-P (80 p.) et sa synthèse (8 p.) , dont les éléments étendus sont les rapports :

– Legeay P.L., 2015. Une analyse de la variabilité spatio-temporelle des flux et des sources du phosphore dans les cours d’eau bretons. Période 1987-2012. 104pp ;

-Dupas, R., 2015. Identification et modélisation des processus à l’origine des transferts de phosphore dissous dans un bassin versant agricole. Thèse Agrocampus Ouest, 194 pp ;

– Moreira M. et Lemercier B, 2015. Le phosphore dans le bassin versant de Naizin-Kervidy ;

– Moreira M. et Lemercier B, 2016. Analyse du statut phosphoré des sols et spatialisation des teneurs en P total de l’horizon de surface des sols agricoles en Bretagne.

– Dupas, R. et al, 2017. Les zones humides ripariennes, puits ou sources de phosphore dans les paysages agricoles ? Sciences Eaux & Territoires, Article hors-série numéro 40, 6p

IV - FORUM D'ECHANGE (Ateliers) : Besoins des territoires et capacité d’investissement de la recherche

Converger vers la construction de projets collaboratifs « pour aller plus loin dans la compréhension des variables de contrôle et dans la gestion opérationnelle des émissions de phosphore » associant territoires et équipes de recherche.

> Verrous et perspectives de recherche : domaines sur lesquels les scientifiques sont prêts à s’investir

Synthèse des principaux verrous identifiés dans Trans-P : la connaissance du sol et des liens entre sol et eau, l’échelle optimale d’analyse et de gestion du risque, la modélisation au service de la compréhension et de l’action, la métrologie/surveillance et l’estimation des formes et des flux de P dans l’eau

> Comment converger avec les besoins identifiés par les territoires ?

Reprise verrous/besoins exprimés par les territoires : en quoi y a-t-il ou pas convergence ?

> Renforcer la coopération acteurs-chercheurs : quels sites pilotes possibles sur les territoires pour aborder les risques de transfert, le renforcement des suivis de la qualité de l’eau, ….

Les pré-requis, les contours idéaux d’un site pilote, les dispositifs possibles,….

V - Bibliographie complémentaire

> Exposés réalisés par différents intervenants lors de la journée de synthèse scientifique coordonnée par la CRAB le 7 février 2014 avec un atelier dédié au transfert du phosphore :

– Flux de phosphore dans l’environnement : enjeux, dynamiques et facteurs de risques (J-M Dorioz, INRA),

– Impact des pratiques sur le transfert de Phosphore à l’échelle des parcelles agricoles (D Hanocq, CRAB),

– Effets des techniques culturales sur les transferts de P à l’échelle de la parcelle agricole et du bassin versant (J-P Cohan, ARVALIS)

Les résultats ont été pour partie issus du projet CASDAR Inra-Acta-Crab, synthétisé dans l’article :

Fourrie L., Butler F., Castillon P., Hanocq D., Fougère M., Levasseur P., Gascuel C., 2011 – « Le phosphore d’origine agricole : diagnostics et solutions pour limiter les transferts vers le milieu aquatique ». Innovations Agronomiques 17, 15-32 ().

> Le diagnostic Territ’eau de BV

> La synthèse du séminaire scientifique co-organisé par le CSEB au CGLE 2007 ayant donné lieu à des actes « Le phosphore dans l’environnement : bilan des connaissances sur les impacts, les transferts et la gestion environnementale »

> Les fiches du recueil du CSEB sur le fonctionnement des bassins versants concernant plus spécifiquement le phosphore (fiches B4 à B7 sur les rôles, formes et transferts du phosphore dans les eaux – fiches I1 et I2 sur le phosphore dans le sol – fiches J1 et J4 sur le rôle des éléments du paysages vis-à-vis du phosphore).