Accompagnement des nouveaux élus impliqués dans le PLAV

Projets | Recherche action | Publié le 05 avril 2022
Image -

Lors de rencontres locales en 2019-2020 avec les équipes porteuses d’un projet de territoire de lutte contre les algues vertes (PLAV), le groupe d’appui scientifique a identifié l’intérêt de proposer un accompagnement, afin d’aider à la transmission des vécus par les élus des territoires et d’explorer ensemble l’évolution des dynamiques en jeu et la complexité de la problématique. Une session introductive a été conçue et a donné lieu au recueil de témoignages de divers acteurs et à la réalisation d’un film « L’expérience algues vertes : paroles d’élu-e-s », par Alix Levain et Mathurin Peschet. Un premier atelier a eu lieu en juin 2021 et peut être de nouveau proposé et adapté selon les participants intéressés.

Début de projet : 2019
Durée : 24 mois
Porteurs : Groupe d’appui scientifique au PLAV, Creseb, APPCB
Partenaires financiers : Région Bretagne

Table of Contents

Dans son appui au PLAV, le Groupe scientifique animé par le Creseb participe au transfert et à l’appropriation des connaissances sur la problématique. Il souhaite aussi se situer dans une posture de disponibilité et d’attention vis-à-vis des acteurs locaux en charge de la conception et de la mise en œuvre des actions de terrain, afin d’aider à l’émergence de questionnements partagés. A cet effet, des rencontres ont eu lieu localement entre scientifiques et porteurs des projets de territoire au cours desquelles le rôle et l’expérience des élus ont été abordés, en soulignant l’importance de la capitalisation et la transmission de leurs savoirs. Cette question se pose d’autant plus dans le contexte de l’évolution des structurations intercommunales et d’un certain renouvellement des élus post-élections de 2020.

Suite à ces échanges, le groupe d’appui scientifique a décidé de travailler avec le Creseb et en collaboration avec l’APPCB, à la conception d’une offre d’accompagnement à destination des nouveaux élus amenés à s’impliquer dans le PLAV2, avec pour objectif de :

  • Aider à la capitalisation et la transmission ce qui a été fait depuis le début du PLAV, l’expérience politique, les expériences d’évolution agricole, etc. ;
  • Sensibiliser, dans les nouveaux EPCI, les élus n’ayant pas travaillé dans les structures de “bassins versants” aux thématiques liant environnement, agriculture et développement local ;
  • Participer à équiper les élus pour qu’ils puissent être armés face à la complexité du sujet, les ressources disponibles, les panels de choix qui se présentent à eux, les risques ou situations auxquelles ils peuvent être confrontés.

Une session introductive

Une première réflexion a été menée sur un parcours d’accompagnement pouvant se structurer par session thématique : la compréhension du phénomène algues vertes, les actions préventives agricoles sur les bassins versants, l’élu dans le débat public et face à une situation de crise ou de conflit, les collectivités locales et la prise en compte des politiques publiques.

Pour démarrer, il a été décidé de proposer d’abord une session introductive intitulée Les algues vertes en Bretagne et le plan de lutte contre leur prolifération : Explorer la complexité de la problématique et l’évolution des dynamiques en jeu. L’idée est d’amorcer cet accompagnement, de mobiliser les nouveaux élus, recueillir leurs réactions sur le format proposé, ce qui permettrait de construire ensuite des sessions thématiques si des besoins complémentaires sont exprimés.

Les principaux résultats attendus sont que les participants puissent :

  • enrichir leurs points de vue et leur représentation de cette problématique ‘algues vertes’ ;
  • prendre conscience de l’évolution et de la complexité du sujet, tant au niveau du phénomène de prolifération des AV, de la dynamique des acteurs et leur implication, des échelons de compétence et de responsabilité ;
  • appréhender le rôle particulier de l’élu et sa marge de manœuvre dans cette aire d’exercice que constitue le PLAV.

Le souhait dans cet accompagnement a été de privilégier un format rencontre-échange mobilisant surtout les interactions entre pairs et les discussions avec les scientifiques sur ce qu’ils peuvent apporter. Pour animer et nourrir ces temps d’échanges, la session a été construite à partir de témoignages filmés et d’apports des scientifiques en trois séquences :

  • la prolifération des algues vertes : un phénomène complexe, multidimensionnel ;
  • la structuration du débat public autour des marées vertes ;
  • les collectivités locales et les politiques publiques et réglementaires (eau et agriculture).

Pour accompagner ce projet du Groupe d‘appui scientifique, le Creseb et l’APPCB ont pu bénéficier d’un soutien en ingénierie de formation avec A. Hubert (Facilitation et Transitions).

Un recueil de témoignages filmés

En terme de support pédagogique, le groupe d’appui scientifique a proposé la réalisation d’interviews filmés d’élus et autres parties prenantes (agriculteurs, journaliste, technicien, représentants d’associations, de la profession agricole, etc.) pour aider à la construction d’un récit et à la transmission de l’histoire de la lutte contre les algues vertes.

Le recueil des interviews a été réalisé par Alix Levain, chargée de recherche au CNRS en anthropo-sociologie et membre du Groupe d’appui scientifique, en partenariat avec Mathurin Peschet, documentariste professionnel. A partir du témoignage de quatre élus locaux, ils ont réalisé un film de 26 mn s’attachant à rendre compte de leur vécu, de leur expérience et de leur engagement autour de la problématique des algues vertes.

Les 4 élu.e.s du film (de gauche à droite) : Jean-Claude Lamandé, Yvette Doré, Paul Divanac’h, Jean-Luc Barbot

Ce film intitulé Expérience algues vertes : Paroles d’élu-e-s” se veut un trait d’union entre anciennes et nouvelles équipes en charge du dossier algues vertes, afin que l’expérience des unes alimente la réflexion des autres. Il n’a pas vocation à expliciter la problématique et l’état actuel de la situation mais à montrer l’importance et la place des élus, leurs difficultés au cours du temps et la façon dont ils peuvent s’engager, avec qui et par quels moyens.

Pour l’instant, il n’est pas prévu de mettre le film en accès libre sur internet. Le Groupe d’appui scientifique avec le Creseb souhaite en privilégier des projections accompagnées permettant de contextualiser sa réalisation et d’engager des échanges.

Ces productions audiovisuelles (vidéos des interviews et film) et les exposés scientifiques conçus pour servir de support pédagogique dans le cadre de sessions d’accompagnement d’élus et d’acteurs du PLAV, peuvent trouver leur place également dans le cadre de formation ou de réunion-débat. Ces productions ont aussi été réalisées dans une perspective d’appui au débat public pour les territoires des baies AV, voire pour l’ensemble des acteurs des politiques de l’eau en Bretagne. Il est proposé de poursuivre leur valorisation dans un format échange-accompagnement ancré dans les territoires.

Temps d’échanges autour du projet

Juin 2021 – Une session d’accompagnement d’élus de baies algues vertes a eu lieu à Ploufragan (22) avec une dizaine d’élus. Il peut être de nouveau proposé et adapté selon les participants intéressés, par exemple dans le cadre de commissions locales de l’eau (CLE) dans les baies AV, auprès des élus régionaux en charge de ces problématiques, …

Février 2022 – Projection publique du film L’expérience algues vertes : paroles d’élu.e.s, à Quimper, à l’occasion d’une conférence de F. Vertès et A. Levain, donnée pour les adhérents de l’Université du Temps Libre de Quimper

Pour aller plus loin

Le groupe d’appui scientifique à la rencontre des territoires
Algues vertes, invasion ou production locale ? | Table ronde – UBO
Les relations science et société en situation de controverse : le cas des marées vertes en Bretagne
Une épreuve médiatique ? | Les éleveurs bretons et les marées vertes
Les nitrates, l’agriculture et l’eau en Bretagne