Pesticides : accompagner l’analyse de besoins et de connaissances en Bretagne

Thématique | Pesticides | Publié le 11 janvier 2021
Image -

En 2019, le Creseb a été sollicité, notamment par le Conseil Régional ou la CLE du SAGE Vilaine, pour contribuer à l’état des lieux des connaissances sur la problématique des pesticides en Bretagne. Sur une question aussi vaste que celle des pesticides, il ne s’agit pas de viser l’exhaustivité, mais d’inscrire les travaux du Creseb dans un double objectif 1/ Identifier, dans le champ de compétences du Creseb, les connaissances disponibles en complément des connaissances mises à disposition par les autres acteurs régionaux, 2/Faire émerger les besoins de connaissances complémentaires dont il faudrait favoriser l’acquisition. Cet article fait état des travaux menés ou en cours sur les pesticides au CRESEB.

Table of Contents

  1. Analyse des besoins
  2. Premiers échanges avec les scientifiques sur les pesticides
  3. Publication de l’Observatoire de l’Environnement en Bretagne
  4. Saisine du Conseil Régional de Bretagne

Dès la création du CRESEB en 2011, l’évaluation des besoins de connaissances et de méthodes a fait ressortir le thème des changements de systèmes de production agricoles. Le CRESEB s’est particulièrement mobilisé sur les questions de l’accompagnement à ces changements d’une part, et de leur évaluation socio-économique d’autre part. La question des pesticides a été abordée au travers de ces approches systémiques, sans pour autant être au cœur de ces travaux. L’année 2019 a vu se préciser un certain nombre de demandes formulées au Creseb sur la question des pesticides, notamment couplées à une préoccupation croissante des pouvoirs publics sur les conséquences de l’utilisation de ces molécules.

Analyse des besoins

En Région Bretagne, la question des pesticides constitue un enjeu fort et a donné lieu à un objectif ambitieux affiché dans la Breizh COP et le SRADDET (Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires) : tendre vers une Bretagne « zéro-phyto » à l’horizon 2040[1].

Sur les territoires bretons de gestion de l’eau, la question de la réduction de la contamination des milieux aquatiques par les pesticides est quasi omniprésente. Les structures de bassins versants mènent depuis de nombreuses années des suivis de la qualité des eaux superficielles, avec un nombre croissant de substances actives recherchées. Les gestionnaires locaux se posent une question récurrente sur comment analyser et présenter les résultats pour rendre compte de l’évolution pluriannuelle des concentrations en pesticides sur leurs territoires, tout en tenant compte de l’évolution des modalités de suivi (nombre de campagnes, molécules suivies, prélèvement par temps de pluie ou non…) et des conditions climatiques annuelles (pression plus ou moins forte de ravageurs, adventices…). Parallèlement, les programmes d’actions mis en œuvre sur les territoires s’appuient sur deux axes complémentaires : réduction des usages et réduction des transferts.

Les premières réflexions et questions issues d’échanges en Bureau du Creseb ont d’emblée souligné l’intérêt d’une collaboration entre scientifiques et acteurs de la gestion de l’eau à l’échelle régionale :

  • Quelle est l’état de la contamination de l’environnement ?
  • Quelles stratégies de suivi adopter dans les eaux (fréquence, localisation) ? comment interpréter les données et identifier les tendances ? Comment analyser les liens entre pressions et paramètres de la qualité de l’eau ?
  • Quelles sont les causes des hausses de vente des produits phytosanitaires constatées grâce aux informations de l’observatoire des ventes ?
  • Quels sont les freins limitant le développement d’une agriculture moins utilisatrice de pesticides ?
  • Peut-on s’appuyer sur des expérimentations pour identifier les conditions, freins et leviers à la sortie des pesticides ?

[1] Objectif 25 de la Breizh COP. Le SRADDET vient préciser cet objectif 25, en stipulant que seuls les produits phytosanitaires de synthèse sont visés.

Premiers échanges avec les scientifiques sur les pesticides

Afin de cadrer les travaux, un groupe de scientifiques pluridisciplinaire a été réuni en octobre 2019.

Participants : Cécile Chevrier (INSERM-IRSET), Gérard Gruau (CNRS Géosciences), Mélanie Bardeau (BRGM), Patrick Durand (INRAE Sas), Chantal Gascuel (INRAE Sas), Cécile Le Lann (Univ. Rennes 1 Ecobio), Cyrille Harpet (EHESP), Josette Launay, Romain Pansard, Guillaume Pajot (Creseb-cellule d’animation)

Trois constats/remarques peuvent être tirés de ce premier temps d’échanges :

  • La question aujourd’hui posée aux scientifiques est plus celle de l’identification de solutions que de l’analyse des impacts liés à l’usage des pesticides ;
  • La question des pesticides offre une opportunité considérable pour relier les expertises « santé » et « environnement », deux domaines d’expertise de la recherche bretonne ; de plus en Bretagne les données sont très riches, notamment en ce qui concerne le suivi des pesticides dans l’eau ;
  • L’intérêt des scientifiques pour participer à un groupe de travail régional sur le sujet des pesticides est confirmé.

Publication de l’Observatoire de l’Environnement en Bretagne

L’Observatoire de l’Environnement en Bretagne a publié fin 2020 un dossier thématique sur les pesticides, à destination du grand public. Ce dossier est complété par des articles publiés sur le site Internet de l’OEB, permettant un approfondissement des sujets et s’adressant davantage à un public expert. La cellule d’animation du CRESEB a participé aux travaux de relecture du dossier. Les informations traitées font le point au niveau régional sur :

  • La procédure d’homologation des substances actives,
  • Les usages de pesticides par type de production,
  • L’agriculture bretonne et ses évolutions récentes,
  • Les modalités de transfert,
  • Les effets sur la santé et les écosystèmes,
  • La contamination de l’eau, de l’air, et des sols,
  • Les actions de réduction des usages agricoles.
Les pesticides en Bretagne | Les dossiers de l’environnement en Bretagne

Saisine du Conseil Régional de Bretagne

Fin 2019, le Conseil régional a saisi le CRESEB sur le sujet des pesticides au travers de quatre questions :

  • Quel est l’état actuel de la connaissance des effets des produits phytosanitaires sur la santé ?
  • Quel est l’état actuel de la connaissance des effets des produits phytosanitaires sur l’environnement ?
  • Quels sont les leviers permettant de réduire ces impacts ?
  • Quelles sont les conditions de mise en place d’expérimentations visant à sortir des produits phytosanitaires ?

Un travail de synthèse des connaissances sur l’effet des pesticides sur la santé et les écosystèmes a été partiellement réalisé. Le travail s’est focalisé sur les effets des pesticides sur les écosystèmes aquatiques. Concernant les effets sur la santé, une mise à jour de l’expertise collective « Pesticides et santé » coordonnée par l’INSERM en 2012 est en cours, il semble pertinent d’attendre sa publication pour disposer des dernières connaissances consolidées sur le sujet.

Après ce premier recensement d’informations, deux points posent question :

  • Les informations disponibles ne sont généralement pas spécifiques au cas breton, dans ce cas quelle plus-value attendre d’une contextualisation régionale des connaissances ? 
  • Les connaissances disponibles sur les mécanismes d’action des substances actives phytosanitaires et leurs effets sur les écosystèmes sont encore partielles et ces points soulèvent de nombreuses questions de recherche, mais il existe un consensus scientifique net à l’échelle nationale sur la dangerosité des pesticides pour la santé et les écosystèmes. Ainsi, la question centrale adressée à la recherche aujourd’hui n’est plus « Quels sont les effets des pesticides ?» mais « Comment réduire les usages des pesticides ? ».

Dans le cadre de la réponse à la saisine, il a donc semblé plus opportun de renvoyer la question des effets des pesticides à des socles de connaissances nationales, et de focaliser les travaux sur les appuis scientifiques utiles à la mise en place de territoires expérimentaux zéro-pesticide.

Pour ce qui concerne les expérimentations, le rôle du Creseb est d’apporter au Conseil régional un éclairage sur les conditions de mise en place d’une expérimentation visant une sortie de l’usage des produits phytosanitaires à l’échelle d’un territoire. Une douzaine d’entretiens a ainsi été menée par la cellule d’animation auprès de scientifiques, institutionnels et organisations professionnelles agricoles, permettant le recueil de retours d’expériences et l’identification de compétences de recherches en lien avec la problématique de sortie des pesticides. Le rapport de réponse à la saisine, orienté sur des propositions opérationnelles et formulant des recommandations, a été restitué début 2021 au Conseil Régional.

Le Président de la Région Bretagne a missionné un groupe d’élus, présidé par Thierry Burlot, afin de se saisir de la problématique de sortie des pesticides. Courant 2020, ce groupe a ainsi organisé des auditions sur ce sujet. Le 27 janvier, le Creseb a été auditionné (G. Gruau, G. Pajot) ainsi que des scientifiques (G. Gruau – CNRS, P. Durand – INRAE, M. Bardeau – BRGM, C. Harpet – EHESP). Les échanges ont permis de présenter le Creseb et d’identifier sa contribution possible au débat sur la sortie des pesticides. D’autres auditions ont eu lieu le 08/07, le 24/09 et le 27/10. Le Creseb a fait le lien pour la mobilisation de scientifiques sur les aspects santé humaine (C. Chevrier – Université Rennes 1, L. Multigner – INSERM) et des écosystèmes (M-A. Coutellec – INRAE, C. Le Lann – Université Rennes 1).