CARMA

CARactérisation des MAcroalgues opportunistes dans les baies à Algues Vertes

Projets | Recherche action | Publié le 16 mars 2021
Image -

Le projet CARMA, porté par le Ceva, tente d’apporter des éléments de réponse aux acteurs de la gestion intégrée de l’eau quant à l’origine de la prolifération de nouvelles algues opportunistes, filamenteuses rouges, vertes ou brunes, dans les baies à marées vertes bretonnes depuis 2006. Le Creseb contribue au transfert et à l’appropriation des résultats de ce projet sur les territoires des baies algues vertes.

Début de projet : 2018
Durée : 2 ans
Porteur : Centre de valorisation de algues (CEVA)
Partenaires financiers : Région Bretagne, AELB

Table of Contents

L’objectif du projet CARMA est 1) de comprendre et d’expliquer l’apparition récente de ces nouvelles espèces dans les baies à marées vertes, ainsi que la dynamique de ces populations par rapport à l’espèce emblématique Ulva spp., mais aussi 2) d’estimer la nécessité de faire évoluer l’indicateur biologique «algues opportunistes» en place pour l’évaluation la qualité des masses d’eau dans le cadre de la DCE.

Le bureau du Creseb a rendu un avis d’opportunité sur ce projet lors de l’appel à projet 2017 : Eutrophisation en baies algues vertes, produire des connaissances opérationnelles pour décider et agir en Bretagne.

Synthèse des données d’observation du CEVA

Lors du projet CARMA, le CEVA a réalisé une compilation des données d’observations disponibles depuis 2006 sur les baies à «algues vertes» bretonnes, relatives à l’apparition des proliférations d’algues opportunistes autres que l’ulve. Ce travail a permis de décrire les séquences d’apparition et la dynamique annuelle des différentes algues opportunistes dans les baies de Saint-Brieuc, de La Fresnaye et de Douarnenez, et de caractériser les éléments climatiques qui pourraient expliquer ces séquences d’apparition.

Caractérisation des traits écophysiologique des macroalgues opportunistes

Le projet CARMA a également permis de déterminer la dynamique nutritionnelle et de croissance des algues opportunistes «autres» que les ulves (Ectocarpales, Cladophora sp., Polysiphonia sp., Falkenbergia sp.) dont les proliférations sont régulièrement observées dans les baies de Douarnenez, de Saint-Brieuc et de La Fresnaye. Les résultats suggèrent que l’apparition de ces nouvelles espèces proliférantes, plus compétitives à l’absorption en nitrates qu’Ulva spp., est en partie associée à une baisse générale des niveaux d’azote moins favorables à la croissance des ulves. Néanmoins, ces espèces prolifèrent également à de forts niveaux de concentration en azote. Leur présence n’est donc pas toujours synonyme d’une amélioration de la qualité des masses d’eau côtières.

Algues opportunistes
Algues étudiées dans le cadre du projet CARMA. ©CEVA, 2021

Le projet Carma souligne la pertinence de prendre en compte des espèces opportunistes «autres que les ulves» dans le calcul de l’indicateur biologique pour l’évaluation DCE de la qualité des masses d’eau côtières. Cela implique de poursuivre la caractérisation écophysiologique de ces espèces. Il souligne également l’importance de poursuivre l’identification des paramètres, autres que les flux de nutriments, impliqués dans le contrôle des successions d’espèces sur les baies à marées vertes bretonnes.

Opérationnalisation du modèle écologique Mars3D-Ulve

Un des objectifs du projet Carma était de créer de nouveaux modules biologiques spécifiques aux 4 espèces d’algues opportunistes étudiées, afin de les intégrer dans le modèle écologique Mars3D-Ulve. Cependant, afin de reproduire les biomasses de ces 4 espèces d’algues, il est nécessaire de disposer d’un jeu de données plus robuste (données écophysiologiques obtenues dans des conditions homogènes).

Les livrables du projet

Fiche de présentation du projet CARMA – Document produit dans le cadre du volet acquisition et partage de connaissance du CPER – Téléchargement (211,08 Ko)
Fiche de synthèse des principaux résultats du projet CARMA – Document produit par la CEVA – Téléchargement (814,77 Ko)
Rapport final du projet CARMA

Temps d’échanges autour du projet

Dans le cadre de l’appui scientifique au PLAV, le Creseb contribue au transfert et à l’appropriation des résultats de ce projet sur l’ensemble des territoires des baies ‘algues vertes’.

Le Douron et son estuaire.
Séminaire de restitution des études scientifiques liées aux algues vertes

Ressources complémentaires

Cellule CIMAV – Les 2 études CIMAVP3 menées par le CEVA en 2015 et 2020 proposent des éléments de compréhension de l’apparition de nouvelles espèces proliférantes dans les baies à algues vertes bretonnes.
Site web du CRESEB

Dès 2016, le Creseb a été sollicité par l’Etat et la Région Bretagne afin d’organiser l’appui scientifique dans le cadre du second plan de lutte contre la prolifération les algues vertes (PLAV2).

Le Creseb accompagne des projets de recherche sur cette thématique, organise régulièrement des journées d’échanges avec les scientifiques et les acteurs de la gestion intégrée de l’eau. De nombreuses ressources documentaires sont également référencées su son site.

Retrouvez ici l’ensemble des contenus référencés sur le site du Creseb ayant attrait aux marées vertes.