CGLE 2023 | Impact du changement climatique sur la ressource en eau et la production d’eau potable

Evènements | Séminaire | Publié le 26 janv. 2023
Image -
Type : Séminaire “Science et décisions publiques”
Date : Jeudi 26 janvier 2023, de 9h30 à 10h30
Lieu : Rennes, parc des expositions – Salle Volga
Organisation : HCBC, Creseb
Public cible : Elus, gestionnaires, scientifiques

Un éclairage sur les enjeux de connaissances associés à l’impact du changement climatique sur la ressource en eau et la production d’eau potable a été proposé par le Creseb, en partenariat avec le Haut conseil breton pour le climat (HCBC), lors de la 24° édition du Carrefour des gestions locales de l’eau (2023). Les intervenants ont exposé l’apport de la recherche sur l’évolution des volumes d’eau disponibles, ainsi que des retours d’expériences sur la gestion et l’anticipation des crises.

L’année 2022 est l’année d’une sécheresse exceptionnelle en Bretagne avec un déficit pluviométrique atteignant 40 %. Associé à des températures elles aussi exceptionnelles dont les maximums ont dépassé 40°C, cet épisode de sécheresse intense et prolongée a conduit à des tensions très sévères sur l’approvisionnement en eau potable de la Bretagne avec des restrictions d’usage multiples, et même des menaces locales d’interruption de la fourniture d’eau. L’année 2022 peut préfigurer ce que seront les années futures du point de vue des crises de l’eau que la Bretagne risque de connaître du fait de la conjonction du réchauffement atmosphérique (qui accroit l’évaporation) et d’une raréfaction des précipitations, notamment en été.

Une gestion efficace de ces potentielles crises passe par une anticipation de leur survenance, une évaluation de leurs impacts sur les débits des rivières et le remplissage des retenues, et une analyse de l’adaptation ou de l’inadaptation des procédures actuelles de gestion de crise, et/ou des solutions et investissements envisagés pour en limiter les impacts.

Le séminaire Sciences et décision publique, coorganisé Creseb /HCBC, vise à confronter les scénarios que les résultats de la recherche dessinent pour le futur de la disponibilité de l’eau en Bretagne, avec les expériences de terrain et les besoins en connaissance des élus en techniciens en charge de la production d’eau potable.

Impact du changement climatique sur la ressource en eau et la production d’eau potable
GRUAU Gérard – directeur de recherche CNRS, HABETS Florence – Directrice de Recherche CNRS, CORNETTE Nicolas – Docteur en Sciences de la Terre et de l’Environnement, RICARD Bruno – Président CLE du SAGE Rance Frémur Baie de Beaussais, Président des Eaux de Dinan

Vidéo bientôt disponible

 

La première partie du séminaire est consacrée aux prédictions fournies par la recherche sur l’évolution future de la ressource en eau sous la contrainte du changement climatique avec l’interventions de deux scientifiques (Florence Habets et Nicolas Cornette). La deuxième partie est consacrée au vécu de la situation 2022 par les acteurs de l’eau, et à ce que ce vécu inspire sur les risques auxquels nous pourrions être confrontés dans le futur du point de vue de la production d’eau potable, et aux décisions à prendre pour limiter ces risques.

Intervenant-e-s :

  • GRUAU Gérard, directeur de recherche CNRS, UMR Géosciences Rennes, Co-Président du Creseb, et membre du HCBC (animation)
  • HABETS Florence, Directrice de Recherche CNRS, en poste à l’UMR METIS, rattachée à l’IPSL, référence en France sur la modélisation du futur du climat de la Terres. Météorologue de formation, elle a effectué son DEA au Centre National de Recherches Météorologiques où elle a participé au développement d’un modèle (SAFRAN-ISBA-MODCOU) permettant la modélisation en temps réel des débits des rivières en fonction de la pluie et des stocks d’eau présents dans le sol et le sous-sol. Elle a déplacé ensuite ses centres d’intérêt vers l’hydrogéologie qui est sa spécialité d’aujourd’hui. Elle a réalisé dans ce cadre les premières études d’impact du changement climatique sur les ressources en eau, d’abord à l’échelle de bassins (Rhône, Garonne), puis à l’échelle nationale, notamment avec le CERFACS (Centre européen de recherche et de formation avancée en calcul scientifique). Travaille actuellement sur le projet Aqui-FR qui vise à donner une image en temps réel de la situation hydogéologique de la France.

  • CORNETTE Nicolas, Docteur en Sciences de la Terre et de l’Environnement. C’est au sein de l’UMR Géosciences Rennes, elle-même rattaché à l’OSUR de Rennes que Nicolas a préparé sa thèse, thèse qu’il a soutenu en décembre 2022. La thèse de Nicolas Cornette a été co-financé par le BRGM et la Région Bretagne et s’est inscrite dans un projet plus vaste, appelé Eaux 2050, dont l’objectif est d’analysé Impact du changement climatique sur les ressources en eau souterraine de la Bretagne (proche subsurface) à l’horizon 2050-2100.
  • RICARD Bruno, Président CLE du SAGE Rance Frémur Baie de Beaussais, Président des Eaux de Dinan, Vice-Président en charge du pilotage stratégique de la ressource en eau à Dinan agglomération et Maire de Lanvallay

Le futur de la ressource en eau en France et en Bretagne, dans le contexte du changement climatique – Support de présentation de HABETS Florence, Directrice de Recherche CNRS (5,94 Mo)
Modélisation de l’impact du changement climatique sur l’évolution des ressources en eau en Bretagne – Quelles perspectives de retombées opérationnelles ? – Support de présentation de CORNETTE Nicolas – Docteur en Sciences de la Terre et de l’Environnement (2,19 Mo)


Pour aller plus loin

EAUX 2050 | Impact du changement climatique sur les ressources en eau souterraine (proche subsurface) à l’horizon 2050-2100
DRIAS, les futurs du Climat