Regards croisés sur les besoins d’appui scientifique au PLAV

Thématique | Algues vertes | Publié le 03 mai 2021
Image -

La problématique de la lutte contre les marées vertes est de nature complexe tant dans la dimension biophysique du phénomène que dans les dimensions sociologique, économique et juridico-politique du plan d’actions à mettre en place. C’est en raison de cette complexité que les porteurs du Plan souhaitent mobiliser la communauté scientifique.

Table of Contents

Diagnostiquer les besoins, en début du PLAV 2

A la différence du PLAV1 où les scientifiques n’intervenaient que dans la phase préalable d’évaluation du plan de lutte contre les algues vertes, leur rôle dans le PLAV2 a été défini comme un appui à apporter tout au long du plan. Les premières démarches ont consisté  en l’identification des besoins de connaissances ou d’accompagnement des acteurs locaux et régionaux pour la mise en œuvre des projets de territoire.

Identification des questionnements des territoires et des porteurs régionaux

Un recensement des besoins d’appui scientifique exprimés par les acteurs du PLAV a été réalisé par la cellule d’animation du Creseb. Synthétisé dans un document partagé entre les porteurs locaux et régionaux du PLAV2 et la communauté scientifique, ce premier diagnostic offre une vision globale des questions posées, des travaux scientifiques pouvant apportant des réponses et des propositions sur la manière de conduire l’appui scientifique. Mais il en pose aussi les limites, les contraintes et la question des moyens associés.

Appui scientifique au PLAV – Feuille de route – Au regard des attentes exprimées au démarrage du PLAV2, cette synthèse illustre la manière dont l’appui scientifique pourrait être organisé dans le cadre du CRESEB. Octobre 2016 – Téléchargement (194,06 Ko)

Appropriation des projets de territoire par les scientifiques

Les chercheurs du groupe permanent ont procédé à la lecture des pré-projets de territoire afin de s’approprier ce qui se construisait dans le cadre du PLAV2. Il ne s’agissait pas d’émettre un avis sur ces documents mais d’offrir un support à la discussion acteurs/chercheurs dans une optique d’accompagnement afin :

  • d’anticiper d’éventuelles questions et commencer à rassembler des réponses et/ou identifier des besoins de collecte et d’approfondissement de connaissances (études complémentaires à conduire, …),
  • d’alerter sur des manques identifiés,
  • de se placer dans un accompagnement méthodologique, et globalement éclairer la mise en œuvre du Plan, tant au niveau local que régional.

Apporter des premiers éléments de réponse

Analyse des bilans 2010-2015

Le Creseb a mené une analyse transversale des bilans 2010-2015 des actions des territoires et plus particulièrement des actions agricoles engagées. En plus de fournir des éléments pour le bilan régional global du PLAV1, cette approche apporte une réflexion sur les indicateurs élémentaires principaux qu’il serait intéressant de renseigner de façon harmonisée dans les territoires pour l’accompagnement et le suivi du PLAV2.

Eléments de bilan du Plan de lutte contre les algues vertes 2010-2015

Aide à la définition des objectifs de qualité d’eau

Pour répondre à la demande d’appui méthodologique sur la définition des objectifs à atteindre, le groupe scientifique a accompagné les porteurs régionaux dans l’analyse des données nécessaires à la définition d’un objectif de qualité d’eau à atteindre.  En parallèle, il a rappelé les différentes dimensions à intégrer pour évaluer l’ambition des objectifs de résultats sur la qualité de l’eau affichés par les porteurs locaux dans leur projet de territoire. Elles sont d’ordre biotechnique lié à la complexité du fonctionnement des hydro-agrosystèmes terrestres et de l’écosystème côtier  mais elles sont aussi d’ordre sociétal, économique et juridico-politique.

Outils d’accompagnement des actions agricoles

Une exploration des outils juridiques mobilisables (PSE, maitrise foncière, aides financières) pour accompagner les actions agricoles a été menée dans le cadre de stage d’étudiants.

Journée d’échanges

Le Creseb en collaboration avec le groupe scientifique a organisé un forum d’échanges avec les porteurs locaux et régionaux  (octobre 2017), ayant pour objectifs :

  • d’apporter des éléments de réponses aux besoins exprimés par les acteurs locaux
  • de distinguer ensemble les besoins transverses des besoins spécifiques à chaque territoire
  • d’amener au débat des thèmes d’intérêt issus de la lecture des pré-projets par les scientifiques. Rentrent-ils en échos avec des attentes non exprimées des territoires ? Quelles perspectives ouvrent-ils ?
  • identifier les connaissances complémentaires à acquérir
Echouage d'ulves sur une plage bretonne.
Forum d’échange autour de l’appui scientifique au PLAV

Acquérir de nouvelles connaissances

L’analyse des projets de territoire et le forum d’échanges entre porteurs du PLAV et scientifiques (octobre 2017) ont permis de faire émerger les thématiques d’intérêt nécessitant l’acquisition de connaissances – besoin manifesté par les acteurs du PLAV ou identifié par les scientifiques :

  • Compréhension des aspects biophysiques du phénomène de prolifération des algues vertes;
  • Stratégies pour la mobilisation des acteurs sur les territoires ;
  • Indicateurs pour analyser et évaluer les actions mises en œuvre, notamment les pratiques agricoles et les changements de systèmes de production ;
  • Dimensions économiques et juridiques des outils mobilisables :

Sur la base des travaux et de la concertation coordonnés par le Creseb, les porteurs régionaux du Plan ont pu définir les modalités d’accompagnement des études à mener sur ces problématiques à l’échelle régionale. Dans le cadre du programme des interventions territoriales de l’État (PITE) et du volet Acquisition et Partage de Connaissances (APC) du Contrat de Plan Etat-Région (CPER) pour les politiques de l’eau, des moyens financiers ont ainsi été mobilisés pour lancer des études d’intérêt  régional « algues vertes », notamment au travers d’un appel à projets “Eutrophisation en baies algues vertes : produire des connaissances opérationnelles pour décider et agir en Bretagne”.

Le bureau du Creseb a apporté son analyse sur les projets reçus pour fournir des éléments d’évaluation aux financeurs des projets.

Les projets retenus par les pouvoirs publics financeurs portent essentiellement sur les aspects biophysiques liés à la compréhension des mécanismes de transferts de nutriments et de prolifération algale. Dans le cadre de l’appui scientifique au PLAV, le Creseb contribue au transfert et à l’appropriation des résultats de ces projets sur l’ensemble des territoires des baies ‘algues vertes’. Ainsi un Séminaire de restitution de7 études scientifiques liées aux algues vertes (Baies sableuses PLAV et vasières) a éét organisé la 8 juin 2021.

Le Douron et son estuaire.
Séminaire de restitution des études scientifiques liées aux algues vertes

Autres ressources de synthèse et de contexte disponibles

Panneaux explicatif sur le phénomène Algues vertes
Algues vertes : mieux comprendre le phénomène
Troupeau de Jersiaises devant la mer, Bréhat (22)
Agriculture à très basses fuites d’azote : des expérimentations conduites en Bretagne
PARCHEMINS | Paroles et chemins de l’agriculture littorale
Bilan des connaissances scientifiques sur les causes de prolifération de macro algues vertes | Application à la situation de la Bretagne et propositions
Site web du CRESEB

Dès 2016, le Creseb a été sollicité par l’Etat et la Région Bretagne afin d’organiser l’appui scientifique dans le cadre du second plan de lutte contre la prolifération les algues vertes (PLAV2).

Le Creseb accompagne des projets de recherche sur cette thématique, organise régulièrement des journées d’échanges avec les scientifiques et les acteurs de la gestion intégrée de l’eau. De nombreuses ressources documentaires sont également référencées su son site.

Retrouvez ici l’ensemble des contenus référencés sur le site du Creseb ayant attrait aux marées vertes.